Le cadre précise les modalités pratiques du processus de psychothérapie : la méthode et les règles éthiques de la psychothérapie, le lieu, la fréquence et la durée des séances, le coût et les modalités de règlement, ainsi que les modalités de clôture de la psychothérapie. Il est posé lors du premier entretien.

Cela permet de délimiter un espace d'observation et d'expérimentation dans lequel la personne va pouvoir identifier ses souffrances, aller à la rencontre de son monde intérieur et ses désirs profonds, et trouver ainsi l'orientation qu’il veut donner à sa vie. Ce travail de conscience de soi est la condition nécessaire pour que le client puisse réorganiser sa vie selon ses priorités intimes.

Le cadre de la psychothérapie est un allié dans ce processus, permettant une dynamique (engagement de séances régulières pour dépasser ses peurs et ses « habitudes »), mais aussi sécurisant (la clarté des règles posées à priori permet à la personne de livrer son monde intérieur en toute confiance).

Sources : Pourquoi la psychothérapie, Fondements, méthodes, application aux Edition Dunod, 2005