La loi du 9 août 2004, modifiée le 21 juillet 2009, du décret d’application du 20 mai, de l’arrêté du 8 juin 2010 et de l’arrêté du 9 juin 2010 règlementent l’usage du titre de psychothérapeute. Paradoxalement, cette loi a vidé le titre de psychothérapeute de son contenu essentiel car elle ne fait obligation pour y prétendre, ni d’avoir reçu une formation complète à la pratique de la psychothérapie, ni d’avoir suivi une psychothérapie ou une psychanalyse personnelle. 

L’exercice de la psychothérapie demeure libre. Une part importante de la corporation s’est autodisciplinée en créant une norme de formation et de pratique qui est le Certificat européen de psychothérapie (voir les site de l’EAP, la FF2P et l’EAPOA).