Comme son nom le suggère, l'Analyse Psycho-organique est une approche psychothérapeutique issue à la fois des psychanalyses et des approches psycho-corporelles (S. Freud, C. G. Jung et W. Reich). A partir de ces racines, depuis les années 1970, Paul Boyesen a su créer des concepts nouveaux et une méthode thérapeutique efficace et originale, basés sur le lien étroit qui unit le corps et l'esprit.  

Ce double héritage nous enseigne que les manifestations de l'inconscient prennent de multiples formes - sensations corporelles, émotions, images, mots – qui représentent autant de voies permettant d'y accéder. L'Analyse Psycho-Organique étudie comment, à partir d'un mot, en passant par une image ou une émotion, le corps est touché. Et de même avec le cheminement inverse, comment, à partir de contenus inconscients enkystés dans le corps et se manifestant par des sensations (voire par des symptômes somatiques), une image, une parole peuvent se former et s'expliciter.

C'est donc une méthode qui conjugue le travail analytique, fondé sur la parole, et la possibilité d'une deuxième voie d'accès à l'inconscient par le corps. Ainsi, le thérapeute a recours à de multiples formes d'interventions que l'on peut regrouper en deux grandes catégories :

  • Des interventions liées à la parole : le patient étant assis en face à face ou allongé sur le divan, il est invité à exprimer ses préoccupations, ses sentiments, ses émotions. Le thérapeute accueille ce matériel, ainsi que les rêves ou les images amenés par le patient avec l'intention d'en dégager la dimension inconsciente pour que le patient puisse avoir accès à la signification et aux origines de ses difficultés.

  • Des interventions liées à la dimension organique : la prise de conscience par le patient du vécu de son corps, des sensations qui l'habitent et de l’énergie qui y circuleest favorisée par la respiration, la relaxation, des mouvements ou encore des touchers psychothérapeutiques. Ceci afin que le patient renoue peu à peu avec ses sensations et son "identité organique", son unité intérieure.

Ces différentes modalités d'intervention, qui peuvent s'articuler au sein d'une même séance, sont toujours choisies et organisées selon une structure théorique cohérente et rigoureuse. Ainsi, le Cercle Psycho-Organique - conceptualisation de Paul Boyesen datant de 1975 - permet au thérapeute de situer son patient dans les différents niveaux (émotionnel, corporel, conceptuel), d'analyser la dynamique de la relation thérapeutique et de déterminer une stratégie thérapeutique en conséquence.

Par ailleurs, l'Analyse Psycho-organique promeut une vision de l'homme comme étant un individu qui s'est construit dans la relation à l'autre (avec les aléas de celle-ci), qui aspire à la réalisation de soi et possède en lui une image de ce qu'il serait s'il réalisait pleinement ses capacités ("l'image symbolique"), chercheur et créateur de sens pour sa vie, responsable de ses choix, capable de créativité dans son évolution.

Les outils de l'Analyse Psycho-Organique se fondent sur ces données. Ainsi, l'action thérapeutique offre un soutien et un accompagnement là où la personne en a besoin et particulièrement quand elle en a manqué par le passé. Elle vise également à mobiliser toutes les ressources que cette vision de l'homme énonce. Dans cette optique, le PIT ("Primary Impulse Training" ou travail sur l'impulse primaire) est un ensemble de concepts et d'outils utilisant les images et qui permet de mettre au travail la relation du patient à lui-même et aux autres. Cet ensemble s'organise en deux parties : le PIT élémentaire qui permet d'identifier et de travailler les modes de réaction du patient face aux situations de la vie ; le PIT avancé, lequel vise à instaurer des images symboliques transformationnelles (père, mère et amant).

Pour permettre ce travail, l'analyste psycho-organique établit avec son patient une relation de confiance, chaleureuse et authentique, qui sait ne pas se limiter, sans pour autant le nier, à ce qui a lieu dans le transfert et le contre-transfert. A la diversité et la richesse de ce qui peut advenir dans la séance, répond une attitude laissant place à sa créativité propre, créativité soutenue par la richesse des outils de l'Analyse Psycho-Organique.

Guidé par son analyste psycho-organique à accueillir et décrypter ce qui se passe en lui, le patient va peu à peu construire un meilleur dialogue entre conscient et inconscient, entre corps et esprit, entre pensées, sensations et émotions. L'analyse rigoureuse de ces émergences par le thérapeute aide le patient à se familiariser avec elles et à leur donner toute leur importance. Ceci lui ouvre la voie vers des choix de vie plus proches de lui-même et du sens de son existence.

Pour en savoir plus sur l'Analyse Psycho-organique, ses concepts, ses outils et ses applications thérapeutiques, il est recommandé de se référer à l'ouvrage collectif :

"L'Analyse Psycho-Organique, les voies corporelles d'une psychanalyse", A. Fraisse, E. Champ et M. Tocquet et al., Paris, l'Harmattan, 2015.

Site internet de l'ouvrage : http://analysepsychoorganiquepsychanalyse.com/