"Habiter en EHPAD" par Elisabeth Lenkey, Psychologies.com, 4 aôut 2020

 



 



Le Sens des Maux



De chez soi à l’EHPAD[1], un changement de statut



L’EHPAD s'adresse à des personnes de plus de 60 ans en demande de soutien dans les actes de la vie quotidienne. Le choix de rentrer en institution est souvent motivé par la force des choses, parce que fragilisé par la maladie, le poids des années, la solitude et/ou les difficultés à gérer sa vie au quotidien, en l’absence d’aide extérieure.  



Lorsque la raison fait écran au désir de rester chez soi, l’entrée en institution donne à vivre le passage douloureux du statut de « propriétaire ou locataire » à celui de « Résident en hébergement….». Le mot "hébergement" trouve son origine au XVIème siècle. Il désigne des habitations temporaires, des « Centres, camps, baraques d’hébergement pour réfugiés, pour des émigrés. »[2] et vient du mot « héberger ». "Etre hébergé" implique donc une situation provisoire alors que l’hébergement en institution se fait souvent sans espoir de retour. Cette contradiction n’échappe pas à la lucidité sensible et touchante du futur résident lorsqu’il parle avec tristesse de cette nouvelle « étape ».  Ce nouveau logement qu’il nomme « de-meure » devient un espace vécu comme un temps de pause, un sas avant trépas. 



suite le l'article dans le lien ci dessous



Habiter en EHPAD